Document pliés

(ex: plaquette, dépliant, faire-part...)

1 Configuration

Produit ?
Nombre de pages ?
Format ?
Format personnalisé (si votre format ne se trouve pas dans la liste ci-dessus)
L : mm x H : mm
Orientation ?
Type de papier ?
Couleur de la tranche (bord de carte) ?
Finition Papier ?
Type d'impression ?
Découpe ?
Option design (Pelliculage, vernis etc...) ?
Type d'option design ?
Option de finition rainage OBLIGATOIRE sur documents pliés en 170g, 250g et 350g ?
Ligne de pré découpe ?
Pays de livraison ?
Chargement des possibilités en cours...

2 Prix et Commander

Utilisez le menu à gauche afin de définir les options et critères pour l'impression de votre produit Document plié

Quelques aides et  conseils pour l’impression de dépliant pour vous assurer une communication efficace et professionnelle.

Pour présenter un service  un  produit, une gamme de façon structurée et efficace .  Imprimer un dépliant est nécessaire. Qu’il soit à pli simple ou pli roulé, à pli accordéon, à pli croisé ou encore à pli fenêtre, le dépliant se plie et se déplie !

Mais c’est justement à la fois l’intérêt et la difficulté d’un dépliant (leaflet en anglais) : pratique et complet pour l’utilisateur, l’impression d’un dépliant  nécessite un certain talent graphique et d’organisation pour le concepteur.  C’est  un outil plus qu’ indispensable pour chaque entreprise qui souhaite plus que toute autre  chose de voir leurs sociétés évoluer. Voici quelques conseils pour vous aider à imprimer de façon efficace et professionnelle  vos dépliants.

 

Il  est important de bien prendre  soin du visuel de son dépliant

La première chose qu’il faut faire c’est de comprendre  de quoi traite le dépliant. La phase visible, celle du dépliant fermé doit être percutante et former un tout logique. S ‘agissant par exemple  d’un dépliant événementiel  (exposition, concert, spectacle) , il est préférable de faire apparaitre sur la première page 2 ou 3 infos essentielles telles que le  visuel, le logo, le titre  les dates et les lieux où se tiendront les évènements.


 

Dans les divers états du dépliant,  la concordance de la composition et l’homogénéité du graphisme  sont très important, en position ouverte comme en position fermé. Tant au niveau de l’agencement des textes qu’au niveau des images, des couleurs et des typographies utilisées . L’intégralité des pages doit constituer à un ensemble cohérent. Pour assurer une grande clarté du dépliant, il est convenable d ‘opter pour deux  ou trois couleurs  et deux typographies au grand maximum. Par ailleurs, il est nécessaire de suivre une charte graphique s’il  en existe bien sûr.

 

Il faut limiter la quantité des textes dans le dépliant.

Beaucoup ont tendance à vouloir mettre une quantité conséquente  de textes dans leurs supports de communication dans l’espoir de mieux informer les lecteurs  autant que possible certainement. Mais sachez le, ceci n’est pas toujours consideré comme une bonne démarche. Le plus important c’est que les informations inscrites sont suffisamment assimilables, compréhensibles, mais surtout intéressantes. Donc la longueur des  textes importe peu, c’est sa teneur qui doit  compter. Pour astuce, il est mieux d’illustrer ses documents pour démontrer de façon concrète les messages que l’on souhaite transmettre à ses cibles.

 

Ceci étant dit, il est indispensable  tout de même de ne pas omettre des informations  utiles pour celui qui reçoit l’imprimé. Généralement, ces informations se trouvent  sur la dernière page du pamphlet.

  • Le contact (numéro de téléphone, adresse, mail) afin qu’il y ait un lien entre l’émetteur et le destinataire.

  • La présentation de la société  surtout dans le cas d’un dépliant informationnel.

 

Il faut organiser la structuration de son dépliant

Parfois, il est  nécessaire de visualiser son dépliant avant de passer à son impression proprement dite. A cet effet, la bonne démarche serait peut être  de simuler les pliages sur une feuille blanche, au bon format, et sur laquelle vous allez réaliser une maquette (même sommaire avec quelques crayonnés). Rien de mieux pour simuler les différents plis possibles et organiser votre dépliant.

 

Dans le but d’éviter la répartition, il est préconisé de rassembler tous les éléments sur chacune des pages, Le but est de dissocier des zones  et de consacrer chacune d’entre elles à un thème bien spécifique. La zone  qui ressort du reste de la composition est apellée “ zone d’impact”

 

Une  fois l’information hiérarchisée, il faut qu’ un parcours de lecture se dégage du dépliant, en lein avec l’ouverture des volets.

 

Un pliage  homogène pour l’impression de vos dépliants

 

Avant son impression proprement dite, le pliage doit être considéré dans la réalisation et l’organisation du support. Le nombre de plis oriente la manière dont le message est reçu. En fonction du pliage, l’organisation des diverses informations est nécessaire en vue de parvenir à une lecture claire. Compte tenu du nombre de plis et les contenus d’informations, les dépliants sont plus ou moins uniques. Chaque pli a sa spécificité et ses avantages respectifs,  en parlant du dépliant, on parle du pliage simple, roulé ou encore accordéon.

Des logiciels performants doivent être utilisés pour l’impression de  ses leaflets

La réalisation  des dépliants ou leaflets implique l’utilisation des  bons logiciels, matériels adéquats pour sa conception. Même  les imprimeurs professionnels recommandent l’utilisation de ces outils. Parmi les plus courants, on peut citer :

 

Photoshop (pixel) : logiciel de retouche d’image, et d’illustration.

  • Illustrator (vectoriel) : logiciel plus utilisé pour la création de logo, et d’illustrations vectorielles.

  • Indesign, ou QuarkXPress : idéal pour la mise en page et le traitement de la typographie.

 

Il est  plus convenable d’utiliser ces logiciels pour leurs fonctions principales , même si certains graphistes se risquent à faire de la mise en page sur Photoshop, logiciel dont ce n’est pas la fonction première.

 

Il faut vérifier son leaflet avant son impression.

Avant de confier à l’imprimeur de votre choix les travaux d’impression proprement dite, n’oubliez surtout pas de procéder à des vérifications d’usages. Regardez bien si les images que vous utilisez sont des images libres de droit  dans la mesure où vous n’êtes  pas le propre propriétaire. Car si ce n’est pas le cas, il est tout à fait possible de les acheter dans des banques d’images.  Soyez vigilant cependant, assurez vous à ce que les images  que vous avez acheté  répondent bien aux normes  de l’impression (CMJN, 300 dpi).

 

De même votre fichier doit se confomer à  ces caractéristiques. Votre document une fois prêt, revérifiez tout de même tout. e format que vous allez donner à votre imprimeur, les fonds perdus, la qualité des images, les typogaphies, les fautes d’orthographe (faites vous relire !), si le fichier est aplati, etc.

Si des doutes planent, n’hésitez pas  à  demander un BAT numérique à  votre imprimeur en ligne : il vous prémunira contre les erreurs d’impression les plus fréquentes.

 

Quelques règles essentielles pour bien communiquer avec un dépliant.

Pour qu’ à travers le dépliant que vous utilisez, la  communication sera efficace,  ces quelques règles ont leur importance

 

  • Veillez à  ce que  le dépliant puisse permettre  une découverte progressive de votre offre :

Il n’est donc pas nécessaire  de sortir toutes les informations sur la première page ! Donnez le gout à vos lecteurs de découvrir progressivement l'essentiel, annoncez votre offre commerciale,  l’avantage qui vous caractérise   et qui vous aide à devancer vos concurrents, l’avantage des lots de produit  que vous leur proposez ou créez un effet de surprise... L'intérieur du dépliant est là pour rentrer dans le détail.

 

  • Utilisez intelligemment les différents volets pour structurer votre discours.

Communiquer sur un produit ou un service par volet : c'est la garantie d'être plus clair, plus percutant et mieux compris.

 

  • Réservez la dernière page pour les « contacts ».

Adresse, téléphone, mail, site web... Ces informations sont utiles pour que votre client potentiel puisse savoir  comment vous joindre sans devoir réouvrir le dépliant. Vous pouvez aussi y ajouter une offre commerciale « dernière minute » ou un récapitulatif de vos points forts.

 

Le dépliant constitue un élément phare pour le progrès d’une  société. Etant un outil de communication à usage professionnel, sa conception nécessite beaucoup de soin et  beaucoup de sérieux pour  asseoir l’estime que dispose une entreprise donnée. Des détails techniques, aux éléments marketings. Chaque élément a son importance. En ce sens, se retourner  vers un professionnel du métier qui maîtrise de A à Z les règles graphiques pour la conception de supports de communication est une décision raisonnable. Ils sauront vous guider tout au long de vos projets, vous  fournit des conseils  techniques afin  de payer moins chers vos projets mais surtout de les réaliser conformément   à l’usage que vous en ferez. De nos jours, ils sont nombreux, faites juste le meilleur choix.

Sur votre imprimerie en ligne, le respect de votre vie privée est notre priorité.

Nous utilisons des cookies. Ils sont essentiels au fonctionnement de notre site.
Vous trouverez plus d'informations ici.